Ma Mutuelle Sante . comparateur assurance mutuelle complementaire sante ma mutuelle sante
04 76 66 84 20

 

Accueil Mutuelle Santé > Mutuelle particuliers > 
Cliquez sur l'icone qui correspond le mieux à vos besoins :

Dentaire

Soins

Optique

Hospitalisation

Maternité

Cure thermale

Médecine douce

Prévention

Tiers Payant

 

Le tiers payant est très largement utilisé en France et permet à l’assuré de ne pas avancer des frais qui lui seront remboursés par son régime obligatoire.

 

Lors d’un achat de médicaments prescrits, l’assuré peut ne payer au pharmacien qu’une partie du prix total.

La raison ?

 

L’assuré bénéficie du tiers payant, une anticipation sur le remboursement de son régime obligatoire d’assurance maladie.

Le tiers payant est une facilité d’exonération de l’avance de la partie des dépenses de santé prise en charge par le régime obligatoire. En clair, c’est la possibilité de ne pas payer la partie qui sera par la suite remboursée à l’assuré.

Dans les faits, cette disposition dépend de chaque praticien, pharmacie et établissement de santé. En effet, le tiers payant n’est possible que si le praticien (ou l’établissement) a passé un accord avec la caisse d’assurance maladie dont dépend l’assuré pour recevoir d’elle-même la somme normalement remboursée à l’assuré. Si le système du tiers payant est très largement utilisé dans les pharmacies, il est plus rare chez les médecins généralistes et n’existent quasiment pas chez les spécialistes. De même, les praticiens de secteur 2, c’est-à-dire en dépassement d’honoraires, ne l’applique que très exceptionnellement, pour ne pas dire jamais.

 

Dans la très grande majorité de ses consultations, l’assuré sera remboursé après sa visite par son régime obligatoire. Pourtant, la télétransmission instaurée par l’utilisation de la carte Vitale n’a pas changé la donne. Celle-ci n’a permis qu’une plus grande rapidité des remboursements en enlevant à l’assuré l’obligation d’envoyer sa feuille de soins. Les professionnels de santé n’en ont pas pour autant profité pour mettre en place une tiers payant.

 

En définition, et pour le cas du régime obligatoire, l’utilisation du tiers payant donne lieu au paiement du « ticket modérateur », c’est-à-dire à la part non remboursée (par le régime obligatoire) des soins.

 

 

Ma Mutuelle Santé