Ma Mutuelle Sante . comparateur assurance mutuelle complementaire sante ma mutuelle sante
04 76 66 84 20

 

Accueil Mutuelle Santé > Mutuelle particuliers > 
Cliquez sur l'icone qui correspond le mieux à vos besoins :

Dentaire

Soins

Optique

Hospitalisation

Maternité

Cure thermale

Médecine douce

Prévention

La grippe A(H1N1) et les enfants : Quelques conseils des médecins aux parents

La grippe A(H1N1) et les enfants : Quelques conseils des médecins aux parents

 

Symptômes, traitements, vaccination…: voici les conseils des médecins aux parents inquiets d’une éventuelle forte épidémie de la grippe H1N1 après la rentrée scolaire.

 

Quels sont les signes suspects de grippe ?

Fièvre soudaine de plus de 38°, courbatures, maux de tête, toux, parfois des nausées, vomissements et diarrhée. « On repère la grippe à son arrivée brutale », indique le Dr Jean-Marie Cohen, spécialiste de la grippe (réseau GROG).
La vigilance s’impose en cas de facteurs de risque particuliers: certaines pathologies cardiaques ou pulmonaires, asthme, diabète, myopathie, cancer, greffe, déficit immunitaire congénital ou acquis…

 

Quels sont les signes de gravité de la Grippe A ?

Les signes d’alerte qui doivent amener à appeler le généraliste ou le pédiatre et à consulter rapidement : une fièvre qui ne décroche pas, une grande fatigue et évidemment des difficultés respiratoires, indique le Pr Christophe Delacourt, pneumo-pédiatre.
Un enfant qui n’avait pas de difficultés respiratoires et se met à en avoir doit être rapidement revu par le médecin et éventuellement hospitalisé, indique-t-il.
Un nourrisson de moins de 6 mois fiévreux qui boit moins de la moitié de ses biberons sur douze heures, qui réagit peu, impose de consulter en urgence. La prise en charge hospitalière est prévue en France pour les moins d’un an et les femmes enceintes.
Font partie aussi des signes de gravité une chute paradoxale de la température en dessous de 35 degrés, une fréquence respiratoire supérieure à 30 battements/minute (en gros à partir de 10 ans et jusqu’à l’âge adulte) et un rythme cardiaque fortement accéléré.

 

Que faire pour se préparer à la pandémie de grippe A ?

Acheter un thermomètre, se laver souvent les mains, avec du savon ou une solution hydro-alcoolique, tousser dans le coude ou un mouchoir jetable pour éviter de propager les microbes avec ses mains. Eviter bises et poignées de main et, en pleine épidémie, les lieux d’affluence.

 

Le paracétamol suffit-il contre la grippe A?

Les antiviraux ne sont pas nécessaires dans la grande majorité des cas, qui sont bénins. Un traitement au paracétamol et une bonne hydratation suffisent alors.

 

Quels sont les risques face à la grippe A si mon enfant a de l’asthme ou est diabétique?

Les asthmatiques et les diabétiques font partie des groupes à risques pour lesquels la vaccination contre la grippe saisonnière reste recommandée. Ils devraient également faire partie des patients vaccinés en priorité contre la grippe pandémique quand les vaccins seront disponibles.
Par ailleurs, « le vaccin contre le pneumocoque est recommandé chez l’enfant qui a des bronchites chroniques ou qui est drépanocytaire (maladie des globules rouges) », souligne le Pr Delacourt. Pour les tout petits (avant 2 ans), cette prévention repose sur un vaccin pédiatrique efficace (Prevenar).
En effet, la bactérie pneumocoque cause de méningite est souvent incriminée dans les complications de la grippe (pneumonie).

 

L’enfant doit-il prendre du Tamiflu si il a la grippe A ?

Pour les adultes et les enfants de plus d’un an, les autorités françaises recommandent en période pandémique le Tamiflu (délivré sur ordonnance) en cas de survenue brutale d’un syndrome respiratoire aigu associant une fièvre égale ou supérieure à 39° à une toux ou des difficultés respiratoires.
Le médicament doit être pris au maximum dans les 48h après la survenue des symptômes. « Dans les 12 heures le traitement est plus efficace », souligne le Dr Jean-Marie Cohen. Le Tamiflu, dit-il, « contribue à réduire le risque que le grippé ne contamine autrui ».
Les enfants à risque particulier ayant été en contact étroit avec des cas suspects de grippe sont susceptibles d’être traités aussi.

 

Ma Mutuelle Santé